L’arthrose chez le chien-Clinique vétérinaire des Cerisioz

21 avril 2022

L’arthrose est une maladie fréquente chez le chien, elle touche les articulations et entraine des douleurs chroniques ainsi que des difficultés pour se déplacer. Cette maladie atteint les chiens âgés, mais aussi les jeunes chiens présentant des anomalies héréditaires de la croissance tel que la dysplasie de la hanche ou du coude. Elle ne peut pas être guérie, il existe cependant des solutions pour améliorer le quotidien de votre animal, on vous dit tout ici.

Pourquoi mon chien a-t-il de l’arthrose ?

L’arthrose chez le chien comme chez le chat, est très similaire à celle de l’homme : c’est une maladie inflammatoire qui touche les articulations et en particulier le cartilage. La douleur et l’inconfort sont des points communs de l’arthrose dans toutes les espèces. Cette affection est dû à la dégénérescence progressive du cartilage. De manière tout à fait naturel, ce phénomène apparait avec l’âge, il s’agit d’un des effets du vieillissement qui intervient à partir de 6-7 ans pour les races de grande taille (labrador, golden retriever, beauceron) et à partir de 8-9 ans pour les petits chiens (carlin, bouledogue). Cette maladie peut être observée plus précocement et fait souvent suite à un traumatisme articulaire (opération des ligaments croisés, luxation de la rotule, …). Cette maladie se traduit par des douleurs, des problèmes locomoteurs particulièrement présent à froid ou après une activité physique importante.

Comment reconnaitre si mon chien à de l’arthrose ?

Les chiens ont tendances à ne pas exprimer leur douleur ce qui peut rendre difficile de détecter la présence d’arthrose. Il est donc très important de rester attentif aux signes cliniques de l’arthrose.

L’arthrose chez le chien se manifeste principalement par 3 symptômes : Boiterie, baisse d’activité ou refus de jouer/sortir, Des raideurs quand il se lève où se couche. Dans certains cas on peut aussi observer des gémissements lors de certains mouvements.

Si vous observer un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre vétérinaire pour traiter précocement et soulager votre animal.

Quelles solutions contre l’arthrose ?

Pour prendre en charge les symptômes de l’arthrose, il est nécessaire d’avoir une approche sous plusieurs angles :

  • Contrôler le poids et limiter l’embonpoint : Le surpoids augmente les tensions sur les articulations. Il est donc très important de maintenir son chien en bonne condition physique par une alimentation adaptée.
  • Maintenir une activité physique régulière : L’activité physique permet de maintenir une masse musculaire suffisante pour éviter l’ankylose des articulations. Cette activité doit être modérée et régulière, à raison d’une à deux balades de 20 minutes quotidiennes. Attention, s’il est nécessaire de maintenir une activité, il ne faut pas que celle-ci soit trop intense, au risque d’aggraver la maladie.
  • Choisir une alimentation adaptée : Rapprochez-vous de votre vétérinaire, afin qu’il vous conseil et vous prescrive un aliment à faible valeur énergétique, contenant des molécules qui n’ont pas d’effets secondaires et soutiennent le métabolisme articulaire au long terme.
  • Faire un suivi régulier chez votre vétérinaire : Un bon suivi permettra à votre vétérinaire de gérer les crises de douleur grâce à des anti-inflammatoires et des antidouleurs. Un protocole d’injection d’acide gras insaturés (Librela, ara 3000) peut être mis en place lorsque l’arthrose est à un stade avancé.
  • Réaliser des séances d’ostéopathie : Au travers d’une technique naturelle, non médicamenteuse, l’ostéopathie permet de prévenir l’apparition de crises arthrosiques et de diminuer la douleur ressentie par votre animal.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre vétérinaire, pour discuter avec lui du traitement le plus adapté pour votre chien.

LE SAVIEZ-VOUS ?

A lire aussi : Le chat âgé

L’arthrose est une maladie très fréquente, elle touche 20% des chiens et au moins 34% des chats. Si elle est facilement détectable chez le chien, les symptômes chez le chat sont plus difficiles à percevoir.

Télécharger la fiche conseil
Aller en haut